Passer au contenu principal

Critique de restaurantsLe Guide Bleu sort après le confinement

Six cents tables sont au menu d’un ouvrage qui revendique désormais une application digitale.

Roberto et Sylviane Biaggi-Martin, du Restaurant du Lac, au Pont, sont classés dans la catégorie «grande table».
Roberto et Sylviane Biaggi-Martin, du Restaurant du Lac, au Pont, sont classés dans la catégorie «grande table».
Olivier Allenspach-A

Il a fallu attendre pour voir cette nouvelle édition du Guide Bleu, émanation du magazine «Plaisirs» de Philippe J. Dubath, et d’Andreas Kolbert, ancien du Michelin et de la Suisse Gourmande. Voici donc 600 restaurants (et quelques hôtels) présentés dans tout le pays en français et en allemand. 242 restaurants romands, dont 45 pour la première fois, sont ainsi décrits dans une dizaine de catégories, d’«à suivre» jusqu’à «table exceptionnelle».

Pour Vaud, inutile de dire que Crissier est seul en tête. Dans les «grandes tables», l’ensemble est moins compact qui voit des renommés (Pic, Bovier, Ravet, Décotterd, Denis Martin ou Crisci) se mêler à des adresses moins prestigieuses comme le Restaurant du Lac au Pont ou les Jardins de la Tour à Rossinière. Le guide annonce une app smartphone gratuite et une payante, qui n’étaient toujours pas en ligne au moment où nous écrivons.

«Guide Bleu», 672 p., Nouvelles Éditions. www.guide-bleu.ch