Passer au contenu principal

Essai NissanLe Juke se réinvente pour son 10e anniversaire

Plus long, plus large et plus haut, il offre une meilleure habitabilité et une seule motorisation, un trois-cylindres essence de 114 ch.

Le nouveau Nissan Juke offre une ligne plus harmonieuse.
Nissan Juke
Le nouveau Nissan Juke offre une ligne plus harmonieuse.
NISSAN

Le Juke a vu le jour il y a déjà dix ans déjà et, pour fêter son anniversaire, Nissan nous a concocté une deuxième génération plus sage que la précédente en termes de design extérieur.

Ses lignes sont moins incisives, plus douces, plus passe-partout. Sa calandre en V se veut moins proéminente et contribue à l’aspect harmonieux de ce nouveau Juke. En revanche, ses phares originaux lui conservent son regard original, reconnaissable entre mille.

Plus long de 7 centimètres

Dans l’habitacle, les stylistes ont particulièrement soigné le confort. La sellerie est très agréable, le dessin des sièges parfaitement ergonomique et l’espace pour les occupants ont été repensés.

Il faut dire que la longueur de ce Juke de seconde génération a progressé de 7centimètres. Les passagers arrière disposent du coup d’une place nettement plus importante pour leurs jambes et de trois centimètres de plus en largeur et en garde au toit.

Le volume du coffre a aussi gagné 20%, son seuil de chargement est moins haut et son hayon moins étriqué. L’accès est grandement facilité, une révolution qui était vraiment indispensable.

Un trois-cylindres d’un litre et 114 ch

Ce Juke ne propose qu’une seule motorisation, un trois-cylindres essence développant 114 ​​​​​​​chevaux. Le modèle essayé était nanti de la boîte automatique DCT à double embrayage et sept rapports. Le duo se révèle assez réactif et économe.

Mais la puissance reste un petit peu limitée sur les routes escarpées valaisannes. Et ne permet pas des dépassements fulgurants. Non, le Juke est conçu pour les balades en famille en toute décontraction. Et on ne peut que souligner sa grande maniabilité et son comportement très neutre en courbes serrées.

En finition Tekna, comme le véhicule essayé, il offre un équipement plutôt complet, mais la navigation est en option. En revanche, les principaux systèmes de sécurité ne sont pas oubliés, dont la détection des signes de fatigue et une vision à 360 degrés permettant de détecter tous les mouvements extérieurs et de se garer au millimètre.