Passer au contenu principal

Hockey sur glaceLe LHC a la 1re place en ligne de mire

Zoug au repos, les Vaudois passeront en tête en cas de succès contre Lugano, mardi.

Depuis deux semaines et l’arrivée de Charles Hudon (ici en discussion avec Joël Genazzi), le LHC enchaîne les victoires.
Depuis deux semaines et l’arrivée de Charles Hudon (ici en discussion avec Joël Genazzi), le LHC enchaîne les victoires.
KEYSTONE

Depuis quinze jours et l’arrivée surprise à la Vaudoise aréna du Québécois Charles Hudon, le Lausanne HC enchaîne les victoires. Celle qui a permis aux Lausannois, dimanche contre Bienne, de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe, avait été précédée par trois autres succès en championnat. Une série positive qui pourrait être synonyme de 1re place au classement de National League en cas de nouvelle victoire contre Lugano, ce mardi à la Vaudoise aréna. «Occuper la tête du classement à ce stade de la saison est quelque chose d’anecdotique, tempère John Fust, l’assistant de Craig McTavish. Cela dit, c’est vrai que, lorsqu’on lit le journal et qu’on voit le nom de son équipe tout en haut du classement, on éprouve quand même de la satisfaction. Après, il faut bien comprendre pourquoi on est en tête et surtout travailler encore plus fort pour y rester. Mais, je le répète, pour nous les priorités sont ailleurs aujourd’hui. Ce qui me fait le plus plaisir, c’est de voir l’équipe continuer de progresser à chaque sortie.»

«Lorsqu’on lit le journal et qu’on voit le nom de son équipe tout en haut du classement, on éprouve quand même de la satisfaction»

John Fust, entraîneur assistant du LHC

Auteur de sept points - trois buts pour quatre passes décisives - à l’occasion de ses trois premières sorties lausannoises, Charles Hudon s’avère déjà être cette véritable valeur ajoutée espérée par le LHC. «Dans notre esprit, confirme John Fust, la progression du collectif est toujours prioritaire. Mais pour faire la différence, le talent individuel est important. Raison pour laquelle nous avons ajouté à cette force collective des joueurs comme Charles Hudon. Tant à cinq contre cinq que lors des situations d’avantages numériques, il est capable de faire basculer la partie de notre côté.» Et à placer, dès mardi peut-être, le LHC à une altitude très rarement explorée au cours de son histoire bientôt centenaire.

2 commentaires
    Jean Daniel Abraham Davel

    Avec 2 matches en retard, il faut le préciser !