Passer au contenu principal

PandémieLe lourd passé du Suisse qui promet un vaccin contre le virus

Martin Bachmann est devenu une star en promettant un vaccin anti-Covid pour l’automne. Mais c’est un spécialiste des promesses non tenues, qui a été condamné pour délit d’initié. Enquête

Martin Bachmann dans son laboratoire en avril 2020.
Martin Bachmann dans son laboratoire en avril 2020.
REUTERS/Arnd Wiegmann

Rarement le monde aura été aussi uni dans un même espoir: celui de voir le Coronavirus bientôt vaincu par un vaccin. Ces prochaines semaines, les autorités suisses décideront quel laboratoire elles veulent soutenir dans la course mondiale pour trouver un vaccin efficace. La Confédération met 300 millions de francs à disposition, dont 100 millions pour réserver des doses de vaccin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.