Passer au contenu principal

Super LeagueLe LS doit commencer à apprendre de ses leçons

Lausanne a été battu par un Saint-Gall plus réaliste (0-1), sur le seul tir cadré adverse, dimanche à la Tuilière.

Rafik Zekhnini a été bon partout, sauf dans les derniers mètres.
Rafik Zekhnini a été bon partout, sauf dans les derniers mètres.
KEYSTONE

Le club vaudois est ambitieux, mais cest encore un néo-promu avec, qui plus est, les défauts de la jeunesse qui peuple son effectif. Il est en plein apprentissage de lélite et, avant de passer un palier pour devenir l’équipe de haut de tableau qu’il souhaite devenir à terme, il doit enregistrer les leçons à plusieurs niveaux. Les hommes de Giorgio Contini, quand ils vont revoir la défaite de dimanche contre le FC Saint-Gall, vont aisément pointer de nombreux axes à travailler.

Le premier domaine à améliorer durgence, cest le réalisme devant le but. Les Lausannois nétaient pas la meilleure équipe sur la pelouse, face aux Brodeurs, mais ils étaient les plus percutants offensivement. Ils se sont créé une bonne demi-douzaine de grosses opportunités, sans arriver à pousser ce satané rond de cuir au fond des filets du toujours excellent Lawrence Ati Zigi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.