Passer au contenu principal

FootballLe LS respire beaucoup mieux

Battus lors de leurs deux dernières sorties, les Vaudois ont renoué avec la victoire, jeudi soir à Vaduz (2-0).

Cameron Puertas a ouvert le score pour le LS.
Cameron Puertas a ouvert le score pour le LS.
KEYSTONE

Pour le deuxième de ses quatre matches encore au programme du LS avant la pause hivernale, Giorgio Contini avait annoncé qu’il procéderait à quelques changements. Si la présence de Guessand, en lieu et place de Zekhnini, suspendu, sur le flanc gauche de l’attaque lausannoise, était attendue, la défense aux trois-quarts renouvelée surprenait davantage.

D’autant plus que ce secteur de jeu avait été le plus convaincant, dimanche face à Saint-Gall. Une petite révolution qui n’a toutefois pas altéré la bonne tenue défensive des Vaudois. Mis d’entrée sous pression par un FC Vaduz beaucoup plus agressif qu’il y a quinze jours à la Tuilière, le quatuor défensif choisi par Contini n’a connu qu’une sueur froide avant la pause. Mais la frappe à bout portant d’Obexer était brillamment détournée par Mory Diaw (34e). Le genre d’arrêts qui peut peser lourd dans la balance. Après avoir passé une bonne vingtaine de minutes à défendre face aux assauts généreux mais désordonnés adverses, le LS commençait enfin à pointer le bout de son nez devant Büchel.

Belle percée de Puertas

Sans grand danger pour le gardien liechtensteinois, jusqu’à ce qu’il observe avec un brin d’anxiété un ballon frappé par Guessand terminer sa course à quelques petits centimètres de son poteau gauche (30e).Comme lors de leur récente première confrontation contre leur compagnon de promotion, les Vaudois ont à nouveau eu la bonne idée de hausser le ton après le thé. Avec un tout autre état d’esprit et un passage à un 3-4-1-2 plus adapté aux qualités des joueurs sur le terrain, ils prenaient d’emblée le jeu à leur compte.

Pour trouver très vite l’ouverture grâce à une magnifique percée de Puertas, bien secondé par Guessand (49e).Un avantage que le LS a eu la bonne idée de doubler un petit quart d’heure plus tard. Lorsqu’une accélération de Guessand était irrégulièrement stoppée par un défenseur liechtensteinois. Le penalty justement accordé par l’arbitre était ensuite transformé par Turkes, l’infaillible spécialiste maison. De quoi envisager la venue de Lucerne à la Tuilière, ce dimanche, avec une belle dose de sérénité supplémentaire.