Passer au contenu principal

Sports d’hiverLe Magic Pass encaisse bien le choc Covid et innove

Les ventes ont baissé d’un cinquième en un an, mais pas le chiffre d’affaires (+5%). L’été, notamment, cartonne. Nouveauté: une carte fidélité et des points à faire valoir chez une centaine de prestataires.

Les responsables du Magic Pass sont «raisonnablement optimistes» pour la saison d’hiver qui s’annonce, selon Pierre Besson, président. Les ventes du sésame dans une trentaine de stations – ici Les Diablerets – sont en baisse, mais la marque Magic Pass encaisse bien le choc.
Les responsables du Magic Pass sont «raisonnablement optimistes» pour la saison d’hiver qui s’annonce, selon Pierre Besson, président. Les ventes du sésame dans une trentaine de stations – ici Les Diablerets – sont en baisse, mais la marque Magic Pass encaisse bien le choc.
VQH

Les passionnés de neige et de montagne détenteurs d’un Magic Pass peuvent désormais prévoir une nouvelle carte fidélité aux côtés de leur Cumulus ou de leur Supercard: la «BeMagic». Celle-ci leur permettra d’acquérir des points à chaque passage sur une installation de remontée mécaniques du réseau et lors d’achats dans un hôtel, restaurant ou commerce partenaires. C’est ce qu’a annoncé la coopérative Magic Mountains ce mardi matin.

Cette nouvelle corde à son arc doit permettre au Magic Pass de maintenir la marque à son niveau, voire plus, malgré le contexte sanitaire et la décision de Crans-Montana de se retirer de l’aventure fin 2019. La baisse de ventes de Magic Pass (399 francs), à leur quatrième diffusion, est substantielle (de 135’000 en 2019 à 110’000 jusqu’ici, en 2020, soit 18,5% de baisse), mais le chiffre d’affaires – soit les sommes rétrocédées dans les 34 stations partenaires – «a augmenté de 4,9% hors abonnements rétribués à Crans-Montana».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.