Passer au contenu principal

Inspiration culinaireLe maître queux de «L’Écume des jours» vivait au XIXe

Nicolas, cuisinier de Colin, fait toujours des plats de Jules Gouffé et de sa «cuisine décorative» dans le roman de Boris Vian. Dans la réalité, l’auteur était fan du chef .

Jules Gouffé, 1807-1877, auteur du 1er  «Livre de cuisine» avec poids et mesures.
Jules Gouffé, 1807-1877, auteur du 1er «Livre de cuisine» avec poids et mesures.
leemage via AFP

Vous reprendrez bien un peu de pâté d’anguille? Pas de problème, ouvrez «Le livre de cuisine» de Jules Gouffé et vous ferez comme Nicolas, le cuisinier de Colin dans «L’écume des jours», qui dit «…pour une fois, je n’ai rien innové. Je me suis borné à plagier Gouffé». L’ancien cuisinier de Napoléon III revient à plusieurs reprises dans le roman, avec ses recettes aux noms étonnants et aux pratiques atroces. «Je resterai, une fois de plus, dans la tradition de Gouffé en élaborant cette fois un andouillon des îles au porto musqué», explique ainsi Nicolas, qui en donne la recette:

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.