Passer au contenu principal

SuisseLe marché automobile a atténué son recul en septembre

Près de 2800 nouveaux véhicules de tourisme ont été mis en circulation en Suisse au mois de septembre, soit une augmentation de 5% en glissement annuel par rapport au mois d’août.

Les modèles à propulsion alternative poursuivent leur progression à contre-courant du marché d'ensemble.
Les modèles à propulsion alternative poursuivent leur progression à contre-courant du marché d'ensemble.
KEYSTONE/DPA-Zentralbild

Les immatriculations de voitures neuves ont continué en septembre à atténuer leur recul en glissement annuel, celui-ci s’affichant à 11,4% contre encore 16,4% en août. Le mois sous revue aura témoigné de 2765 nouveaux véhicules de tourisme mis en circulation, détaille vendredi autosuisse dans son compte-rendu mensuel. La contraction sur les neuf premiers mois de l’année cumulés est ainsi ramenée à 27,7%.

Les modèles à propulsion alternative de leur côté poursuivent leur progression à contre-courant du marché d’ensemble, chatouillant désormais le cap d’un quart des nouvelles immatriculations depuis le début de l’année. Les modèles purement électriques ont ainsi vu leurs parts de marché passer de 3,9% à 6,8%, tandis que les hybrides électriques ont presque quintuplé les leurs à 4,9%.

Les hybrides non-rechargeables ont accéléré de près de 40%, pour représenter désormais 12% de l’ensemble des nouvelles immatriculations depuis janvier.

Craintes des importateurs

Nonobstant ces évolutions, la faîtière des importateurs redoute de ne pas pouvoir concrétiser son ambition de vente sur l’ensemble de l’exercice, malgré un recul prévu de 23%. Les conséquences persistantes de la pandémie de coronavirus sur la branche rendent en effet optimiste l’objectif de 240’000 véhicules, alors que seuls 163’556 ont été écoulés entre janvier et fin septembre.

L’exercice 2020 pourrait bien être le pire depuis le choc pétrolier du milieu des années 1970.

ATS/NXP