Passer au contenu principal

Propagation du coronavirusLe masque recommandé partout à l’intérieur

Les études montrent que le virus survit dans l’air. Les experts préconisent le port du masque en intérieur, même lorsque l’on n’est pas collé à son voisin.

Aux Docks devant Slimka: plus de masques que de smartphones, un exploit.
Aux Docks devant Slimka: plus de masques que de smartphones, un exploit.
Timon Bachmann

La task force Covid de la Confédération a sorti un nouveau document résumant les dernières connaissances sur les aérosols, ces toutes petites gouttelettes respiratoires qui jouent un rôle dans la transmission du virus. Le message principal: les aérosols sont des superpropagateurs. Portez votre masque en intérieur, même lorsque vous vous trouvez à plus de 1,5 m les uns des autres.

Plusieurs études effectuées dans le monde ont constaté que le coronavirus avait la capacité de flotter et de contaminer l’air, en particulier dans les espaces intérieurs. Cela laisse supposer que l’on n’attraperait ainsi pas le virus uniquement via des contacts avec des personnes ou des surfaces infectées, mais également simplement en inhalant de l’air.

Un mode de transmission important

«Bien que leur contribution dans la transmission globale reste difficile à quantifier, divers événements de superpropagation indiquent que les aérosols constituent un mode de transmission important dans des environnements intérieurs ayant une mauvaise ventilation, notent les experts. En particulier lors d’activités entraînant des émissions d’aérosols à des taux élevés, comme parler, chanter, crier, faire des activités physiques, etc.»

L’hiver et son mode de vie concentré dans les milieux intérieurs constituent donc un véritable défi pour la lutte contre le coronavirus. Le masque reste le meilleur moyen pour se protéger tant contre la transmission par gouttelettes et que celle par aérosols. Mais même le visage couvert, mieux vaut renoncer à ses rêves de fondue dans une tente dressée au milieu d’un marché de Noël: les experts rappellent qu’il faut réduire au maximum la durée des séjours dans les lieux mal ventilés et d’éviter les locaux bondés. Il ne faut pas non plus hésiter à bien ouvrir les fenêtres afin d’aérer les espaces intérieurs.

15 commentaires
    Dandier

    "Mise Au Point" aujourd'hui : le médecin militaire de la caserne de Payerne portait son masque sous le nez à l'occasion du test Covid d'une recrue...

    On jette l'anathème sur la population qui ne respectent pas bien des règles que certains jugent "simples"... mais que les professionnels semblent également avoir de la peine à appliquer même quand ils sont filmés...

    Et si on arrêtait enfin de nous emm... avec des règles à l'évidence pas si simples que cela ?