Promenade dans les paysages agricoles suisses

23 balades faciles et accessibles à tous pour arpenter champs, vergers et pâturages. Nos 4 préférées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je réfléchis avec les pieds.» Ainsi parlait l’inventeur de la promenadologie, Lucius Burckhardt. Pour ce Suisse né à Davos en 1925, qui a fait date et école dans la recherche sur le paysage et l’aménagement du territoire, la marche est le meilleur moyen de comprendre un paysage – et donc l’histoire d’un pays et de ses habitants.

Dans l’esprit de ce personnage original, Patrimoine suisse publie un nouveau guide pratique proposant 23 itinéraires au cœur des paysages cultivés dans toutes les régions du pays, des vergers de Zoug et de Bâle-Campagne aux vignes schaffhousoises et autres pâturages boisés jurassiens. De quoi «réfléchir avec les pieds» tout l’été!

Le tabac de la Broye (VD, FR)

L’herbe à Nicot est cultivée en Suisse dès les années 1680, dans la région de Bâle, puis sur le Plateau. La balade propose d’arpenter un petit morceau de la Broye, de Payerne à Corcelles-Nord, en opérant une boucle dans un doux paysage de collines. On y découvre un paysage façonné par la culture de Nicotiana tabacum, ponctué de plusieurs séchoirs, anciens et contemporains, où l’on suspend soigneusement les feuilles de tabac qui bénéficient sous les charpentes d’une subtile aération.

La région payernoise est un berceau de longue date du tabac, puisque les premières manufactures y sont fondées dès 1726. La boucle fait 15 km et dure 3 h 45. Son faible dénivelé la rend accessible à tous. Comme toutes les promenades du guide, elle commence et se termine à une station de train ou de bus.

Le potager national du Grand-Marais (FR, VD)

Au départ de Morat, cette randonnée de 3 h 45 longe le lac sur ses rives sud et est, pour ensuite prendre d’assaut le Mont-Vully, véritable belvédère sur ces terres exploitées en cultures maraîchères. Les peupliers d’Italie, plantés en lignes, sont marquants dans ce paysage très ouvert, tout comme ils le sont dans la plaine de l’Orbe. Ils ne se limitent pas à jouer les sentinelles bien alignées: ils contribuent à drainer les sols et à protéger du vent les cultures.

Anciennement, Bellechasse offrait une réserve très giboyeuse, comme son nom l’indique, jusqu’à l’assèchement des sols dès 1891, lors des corrections successives des eaux du Jura. Les anciennes tourbières sont ainsi devenues le socle de la plus grande exploitation agricole du canton, cultivée par les détenus des établissements pénitentiaires depuis leur création en 1898. La balade se termine à Cudrefin, La Sauge, à deux pas du lac de Bienne.

Les vignes du Mandement (GE)

Genève n’est pas un canton-ville mais une ville-paysage: la région a beau attirer chaque année des milliers de nouveaux habitants et de travailleurs, elle a su préserver nombre de trésors, dont celui du Mandement. Anciennes terres de l’évêque de Genève, ce territoire viticole égrène un chapelet de hameaux viticoles parfaitement préservés, au cœur des vignes et des vergers.

L’itinéraire, long de 14 km, débute à Bourdigny-Dessus et plonge dans le vallon alluvial de l’Allondon pour remonter à Dardagny et son château transformé en école. Une dernière descente vers La Plaine, au bord du Rhône, emmène le promeneur reprendre le train vers le centre-ville.

Les prairies inondables de Saint-Urbain (AG, LU, BE)

Les sols sont pauvres dans cette région à l’est de Langenthal, mais cela n’a jamais arrêté les moines cisterciens, réputés pour leur savoir-faire agricole dans les régions les plus reculées. Pour amener à leurs terres des sédiments fertiles, ils ont construit un réseau d’irrigation fait de canaux et actionné par des vannes, qui leur permettait d’inonder les plaines en détournant l’eau des rivières.

Le système, autrefois très répandu dans le plateau suisse, est encore parfaitement entretenu ici, tandis qu’il a largement été remplacé ailleurs par les engrais chimiques de l’agriculture intensive. Cette randonnée «cistercienne» permet d’apprécier ce paysage de champs et de mares argileuses, qui abritent notamment le sonneur à ventre jaune, un crapaud menacé en Europe. Départ de Sankt-Urban et arrivée à Roggwil après 3 h 15 de marche et 13,5 km parcourus.

Créé: 07.06.2019, 11h02

Le coffret en détail

Le coffret de Patrimoine suisse comprend un livret explicatif trilingue, ainsi que 23 cartes au format A4 pliées en 4, faciles à glisser dans la poche.

La carte au 25 000e indique l’itinéraire, cinq ou six points de vue ou monuments remarquables illustrés par des images, le dénivelé et la durée à prévoir, ainsi qu’un petit texte de présentation pour chaque balade.

Comme le coffret paru l’an dernier sur les sentiers historiques, il peut être commandé directement sur le site www.patrimoinesuisse.ch
(28 fr. et 18 fr. pour les membres).

Articles en relation

Un guide pour valoriser le patrimoine forestier

Tolochenaz Les propriétaires des forêts de l’Ouest vaudois signent un recueil de balades dans les bois. Avec la volonté d’éduquer le public au monde sylvestre. Plus...

Des balades à parcourir chez soi et aux Ormonts

Rando Un petit guide imprimé et un nouvel itinéraire invitent à découvrir le bâti de Vers-l’Eglise. D’autres sentiers et livrets vont voir le jour. Plus...

Un guide invite à redécouvrir Lausanne par ses anecdotes

Histoire «Suivez le guide!» reprend des balades menées jadis par Ernest Jomini, fin connaisseur de la ville et de ses détails piquants. Plus...

Les rues de Paris révèlent leur histoire dans 17 balades hors des coins touristiques

Livre Pascal Ordonneau a déniché des lieux de la capitale insolites Plus...

Les Nyonnais auront leur jeu de piste pour observer la nature en ville

Découverte À l’occasion de la Journée Nature en Ville, Nyon propose six balades pour partir à la chasse aux trésors Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.