«On ne voit que mon physique!»

FEMINAPasser des histoires sans lendemain à une relation plus profonde? Tout est dans l'équilibre subtil de la séduction.

Image: Image: Lavipo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«J’aimerais mieux comprendre pourquoi les hommes ne s’intéressent à moi que pour le sexe. D’un côté c’est flatteur car j’ai passé mon enfance et mon adolescence à me sentir rejetée comme fille (pas assez à la mode car ayant des parents très sévères), valorisée uniquement comme élève. D’un autre côté, j’en ai assez d’accumuler les histoires d’un soir; je n’arrive pas à «garder» un homme qui serait mon copain, et j’ai de la peine à dire non. Les fois où j’arrive à dire non et que je propose mon amitié, ils disparaissent, se disant blessés.»

Cristy, 25 ans

Réponse:

C’est indéniable, les rencontres se jouent d’abord visuellement, par le biais des attirances physiques; tant vous que l’homme allez donc mettre en avant votre aspect corporel. C’est d’autant plus le cas si vous avez longtemps souffert de ne pas être perçue comme une jolie fille. Plus ou moins consciemment, vous allez chercher le regard désirant. En fonctions de votre histoire, ce regard désirant ne vous paraîtra qu’à moitié crédible, et vous serez tentée de vérifier sa réalité… d’où, peut-être, une ambiguïté dans les premiers échanges, placés sous le signe de la séduction. Difficile, ensuite, de proposer son amitié à un homme qui a pris le risque de croire en une attirance réciproque… ou qui avait même commencé à nourrir des sentiments.

Danse de la séduction

Ceux à qui vous dites «oui» rapidement pour des relations sexuelles n’auront pas la possibilité de savourer la phase de séduction, le défi, le doute, tout ce qui fait monter l’intérêt… qu’ils vous prennent pour une femme très ouverte sexuellement ou qu’ils comprennent que vous cherchez l’amour, leur curiosité sera trop vite assouvie et ils iront butiner ailleurs. Il n’y a pas de honte à rêver d’une histoire d’amour (il n’y a pas de honte non plus à vouloir du sexe, d’ailleurs), tout est dans l’équilibre subtil de cette danse qu’est la séduction: une invitation, un petit pas en arrière, on s’observe, on respire, on se frôle, tout en observant si c’est l’homme lui-même qui nous plaît, ou seulement le fait qu’il nous désire.

Notre experte
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence.dispaux@femina.ch


Ce qui se passe sous la couette

Par Nicolas Poinsot
FORMATION CONTINUE Faire l’amour quand on a plus de 60 ans, un sujet rare et souvent abordé avec une certaine gêne par notre société. Tabou incompréhensible puisque, selon un récent rapport de l’Université du Michigan, aux Etats-Unis, 40% des 65-80 ans ont une sexualité active.

HORS PISTE Le lit est au désir ce que la pantoufle est à la soirée après le travail: un progressif tue-l’amour. Une étude américaine, relayée par Metro UK, avance ainsi que les couples batifolant fréquemment ailleurs que sur le plumard se déclarent plus satisfaits sexuellement. Alors oui, osez le canapé!

PÔLES EMPLOIS Certains métiers apportent-ils plus de succès sur les applis de drague? Il semble que oui. Dans un palmarès établi par Badoo, le podium des jobs masculins les plus attractifs réunit chef cuisinier, entrepreneur et ingénieur. Et pour elles? Coiffeuse, infirmière et avocate. Artiste et prof arrivent juste après.

Retrouvez plus de contenu Femina sur www.femina.ch (24 heures)

Créé: 14.05.2018, 10h00

Articles en relation

La vie après une liaison extraconjugale

FEMINA Un coup de canif dans le contrat ne signifie pas forcément la fin du couple, mais exige une reconquête longue et ardue de la confiance. Plus...

Quand le flirt dérape et se transforme en agression sexuelle

CHUV Ce pan obscur des relations intimes entre jeunes fait l’objet d’une table ronde en février. Plus...

Les polyamoureux ne sont pas encore sortis du placard

Société Rencontre avec des Vaudois qui considèrent qu’amour et exclusivité ne font pas bon ménage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Une irlandaise remet les coucous à l'heure, publié le 18 août
Plus...