Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Météo en SuisseLe mois d’avril a été le plus froid de ces vingt dernières années

Les températures ont chuté en avril à cause d’un front froid, comme ici dans le canton de Schwytz au début du mois.

ATS

13 commentaires
    Gilles Hieron

    Pour que les lecteurs aient un peu des informations scientifiques autres que celles unidirectionnelles que répètent les médias.

    Ont été publiés à partir 2015 des articles scientifiques sur une modélisation du fonctionnement du soleil, par Zharkova et al, qui montre que le soleil fonctionne comme une double dynamo.

    Je ne suis ni astrophysicien, ni mathématicien. Je suis donc incapable de juger de la plausibilité du modèle, même si je l'ai lu.

    Mais, les auteurs de ces articles ont pris les données relatives aux températures et tâches solaires sur 400 ans en arrière et ont regardé combien le modèle prédisait les données. Et ça colle assez bien.

    Fort d'un modèle qui marche, les auteurs se sont intéressés à voir ce que le modèle prédisait pour le futur. Et là surprise, à partir de 2020 le modèle prédit une réduction notable de l'activité solaire jusqu'en 2050, avec un plancher aux alentours de 2035.

    Ca a l'air d'être possible parce que depuis quelques années le nombre de tâches solaires à drastiquement diminué et là on est à un bas qui n'avait pas été observé depuis très longtemps.

    La conséquence si c'est vrai, c'est que l'effet va graduellement être une baisse des températures sur quelques décennies.

    Comme par ailleurs les températures montent aussi depuis un siècle et demi, il risque d'y avoir une compensation de l'un par l'autre. Autrement dit, la prédiction c'est que le réchauffement va ralentir ou s'arrêter sur ce laps de temps.

    Qui vivra verra.