Passer au contenu principal

Portrait de Frédéric-Auguste de LuzeLe notaire caméléon préside la 200e de Zofingue Vaud

À 35 ans, le président de la Théâtrale de Zofingue, enfant de Chigny, baron familier des girons des Jeunesses campagnardes, a rejoint l’étude de notaires familiale à Morges en 2016.

 Frédéric-Auguste de Luze, dans son étude de Morges.
Frédéric-Auguste de Luze, dans son étude de Morges.
Odile Meylan/24 heures

Il ouvre le vieux coffre-fort en fonte posé dans un coin de son bureau avec la jubilation d’un gosse. À l’intérieur, pour tout contenu, trois bouteilles de cognac fin de Luze, label fondé en 1822 par un lointain aïeul dont la descendance possède toujours un vignoble réputé dans le Bordelais. «Pour les grandes occasions et les amis qui passent», confie Frédéric-Auguste de Luze, costume trois-pièces taillé sur mesure, chevalière ornée des armes de la famille – ailes prussiennes, fleur de lys, couronne de baron – à l’annulaire gauche.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.