Passer au contenu principal

Chantier CFF à LavauxLe nouveau pont arrivera par bateau à Treytorrens

La réfection d’un passage sous-voies débutera dès ce lundi, jusqu’au 11 juin. Il est interdit de naviguer devant le hameau durant cette période.

Le passage sous-voies, qui permet de mettre les bateaux à l’eau, ne comporte aujourd’hui pas de pilier central. L’ouvrage actuel est en fin de vie.
Le passage sous-voies, qui permet de mettre les bateaux à l’eau, ne comporte aujourd’hui pas de pilier central. L’ouvrage actuel est en fin de vie.
CFF/Photomontage

C’est un «concept inhabituel» que les CFF étrenneront durant la première quinzaine de mai à Treytorrens. Un drôle de convoi lacustre naviguera sur les eaux du Léman entre Le Bouveret (Port-Valais) et le hameau du Dézaley. Un bateau poussera une étrange structure préfabriquée, du bout du lac jusqu’à sa destination.

Topographie «très particulière»

La structure est destinée à remplacer le passage sous-voies, arrivé en fin de vie, qui permet aux bateaux d’être mis à l’eau et aux riverains d’accéder à une petite plage. La topographie «très particulière» du hameau de Puidoux oblige les CFF à cette opération novatrice. En effet, aucun convoi d’envergure ne peut circuler sur l’étroite ruelle C.-F.-Ramuz – l’écrivain y vécut de 1914 à 1916 – qui traverse les maisons vigneronnes.

Ainsi, tout se fera depuis le lac. Des travaux de terrassement seront entrepris pour poser une rampe de ripage composée de deux rails métalliques. Elle permettra d’y faire glisser le nouvel ouvrage, qui remplacera l’ancien à l’issue du week-end des 8 et 9 mai, durant lequel le trafic ferroviaire sera interrompu. Dès le 10 mai, les trains circuleront à nouveau et la rampe sera démantelée. Bilan de l’opération: 1,6 million de francs.

Interdiction de naviguer… et de se baigner?

«L’ensemble de ces interventions a une emprise sur le domaine public des eaux et une interdiction de naviguer est prononcée provisoirement (ndlr: du 11 janvier au 11 juin) dans le secteur pour des raisons de sécurité», explique la Direction générale de l’environnement, responsable de l’application de la loi sur la police des eaux dépendant du domaine public (LPDP). La zone non navigable sera indiquée par des bouées jaunes.

Le passage sous-voies est le seul accès au lac pour un bateau depuis Treytorrens.
Le passage sous-voies est le seul accès au lac pour un bateau depuis Treytorrens.
GoogleMaps/Capture d’écran

Que risque un navigateur aventureux? «Il sera dénoncé à la préfecture pour non-respect de la signalisation», répond Alexandre Bisenz, chargé de communication à la police cantonale vaudoise. Et cela concerne «toutes les embarcations», du canot pneumatique au hors-bord. Quant aux baigneurs, «ils devront se comporter comme un piéton aux abords d’un chantier, précise Alexandre Bisenz. S’il n’y a pas de panneau d’interdiction spécifique, le piéton – dans ce cas le baigneur – a le droit de traverser la zone.»