Passer au contenu principal

Débat au Grand Conseil vaudoisLe partage de l’argent des jeux attise les tensions

L’application de la nouvelle loi fédérale provoque des inquiétudes sur la distribution des bénéfices de la Loterie Romande. Le Conseil d’État veut rassurer mais les critiques subsistent.

L’organisation des jeux d’argent est soumise aux parlements cantonaux. Le Conseil d’État vaudois vient de soumettre son projet au Grand Conseil. La répartition des bénéfices de la Loterie Romande fait débat.
L’organisation des jeux d’argent est soumise aux parlements cantonaux. Le Conseil d’État vaudois vient de soumettre son projet au Grand Conseil. La répartition des bénéfices de la Loterie Romande fait débat.
PHILIPPE MAEDER/ARCHIVES

À chacun ses mots pour décrire le dispositif: «usine à gaz» selon «24heures» à la fin août 2020, «tringlerie» pour le conseiller d’État vaudois PLR Philippe Leuba, chargé de l’Économie et du Sport. On parle ici du mécanisme qui accompagnera l’application cantonale de la nouvelle loi fédérale sur les jeux d’argent. L’objectif, approuvé par le peuple suisse, est de lutter contre les pratiques illégales et de garantir une distribution des bénéfices à la culture, à l’utilité publique et au sport.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.