Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

HongrieLe parti de Viktor Orban veut interdire la «promotion» de l’homosexualité

En décembre 2020, le Parlement hongrois a adopté un paquet législatif inscrivant la notion traditionnelle de la famille et du «genre» dans la Constitution et interdisant de facto l’adoption aux couples de même sexe.

Offensive anti-LGBT

AFP

13 commentaires
Trier:
    Yves KLEIN

    Voir l'exemple français, dont notre presse n'a absolument pas parlé.

    Extrait d'une décision du Conseil d'Etat français concernant l'affaire de la "Ligne Azur",qui se présentait comme "ligne d'écoute pour les jeunes en questionnement à l'égard de leur orientation ou leur identité sexuelles":

    "le Conseil d’État relève que le site internet de la « Ligne azur », vers lequel la campagne d’information renvoyait présentait l’usage de drogues comme « susceptible de faire tomber les inhibitions » et comme « « purement » associé à des moments festifs » sans mentionner l’illégalité de cette pratique, définissait la pédophilie comme une « attirance sexuelle pour les enfants » sans faire état du caractère pénalement répréhensible des atteintes ou agressions sur mineurs, et renvoyait à une brochure, intitulée « Tomber la culotte », qui incitait à pratiquer l’insémination artificielle selon des modalités interdites par l’article 511-12 du code pénal."