Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Concert culte à Yverdon«Le patchouli, ça sent la merde»

Bohren & Der Club Of Gore, ex-métalleux reconvertis en jazzeux crépusculaires. Le saxophoniste et vibraphoniste de Cologne, Christoph Clöser, est à droite, Morten Gass au milieu et Robin Rodenberg à gauche.
Bohren & Der Club Of Gore, à l’aise dans les climats nocturnes zébrés de néons.
1 commentaire
Trier:
    Pelot

    Pour ma part leurs musiques sent pareille .