Passer au contenu principal

Vaccin anti-Covid de PfizerLe patron de l’OMS salue des «nouvelles encourageantes»

Tedros Adhanom Ghebreyesus salue notamment la collaboration scientifique sans précédent pour le développement d’un vaccin. L’UE l’attend pour début 2021.

«Le monde connaît une innovation et une collaboration scientifique sans précédent pour mettre fin à la pandémie!» a tweeté le chef de l’agence onusienne.
«Le monde connaît une innovation et une collaboration scientifique sans précédent pour mettre fin à la pandémie!» a tweeté le chef de l’agence onusienne.
AFP

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé «encourageante» l’annonce faite lundi par les laboratoires Pfizer et BioNTech d’un vaccin «efficace à 90%» contre le Covid-19.

«Nous saluons les nouvelles encourageantes en matière de vaccin provenant de @pfizer & @BioNTech_Group et saluons tous les scientifiques et partenaires dans le monde qui développent de nouveaux outils sûrs et efficaces pour vaincre le Covid-19», a tweeté le chef de l’agence onusienne.

«Le monde connaît une innovation et une collaboration scientifique sans précédent pour mettre fin à la pandémie!» a-t-il ajouté.

De son côté, Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’OMS, a souligné dans un tweet que «cette nouvelle devrait encourager tous ceux qui développent des vaccins #COVID19 à poursuivre les essais cliniques». «Le monde a besoin de plusieurs vaccins sûrs, efficaces et abordables pour mettre fin à cette pandémie», a-t-elle relevé, soulignant le «rôle clé» joué par l’OMS en termes notamment d’«harmonisation des politiques et des réglementations».

L’OMS a mis sur pied, en partenariat avec l’Alliance Gavi et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), un dispositif visant à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre le COVID-19, et à en assurer un accès équitable à l’échelle mondiale.

Ce mécanisme vise à fournir suffisamment de doses de vaccins pour au moins 20% de la population des pays.

L’UE attend toujours un vaccin début 2021

Le gendarme européen du médicament est en train d’examiner les données du vaccin développé par Pfizer et BioNTech qui le jugent «efficace à 90%» contre le Covid-19, et l’UE envisage toujours qu’un vaccin puisse être disponible «début 2021», selon une source européenne.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déjà reçu deux séries de données, en cours d’examen, mais pas encore les «données cliniques» dont les laboratoires font état, selon plusieurs sources européennes. «Nous avons de bonnes indications qu’un vaccin sera disponible au début de l’an prochain», même «si nous ne savons pas quel sera le premier», a indiqué l’une d’elles.

AFP/NXP