Passer au contenu principal

Inquiétudes face à l’avenirLes Suisses ont peur pour leur porte-monnaie

Des sondages récents montrent qu’une part de plus en plus conséquente de la population s’inquiète pour sa situation financière.

Comparis indique que parmi les causes principales provoquant un tel pessimisme, l’on trouve la poursuite du chômage partiel, la perte de chiffre d’affaires pour les travailleurs indépendants ou encore le risque de perdre son emploi.
Comparis indique que parmi les causes principales provoquant un tel pessimisme, l’on trouve la poursuite du chômage partiel, la perte de chiffre d’affaires pour les travailleurs indépendants ou encore le risque de perdre son emploi.
TDG

À quelques jours du réveillon, les Suisses sont de moins en moins nombreux à penser que l’année 2021 sera bonne. Des sondages réalisés en cette fin d’année particulièrement anxiogène montrent que le camp des optimistes a tendance à se restreindre petit à petit. Ce changement d’état d’esprit concerne en grande partie la situation économique du pays et le risque d’un bien-être financier amoindri dans les mois et années à venir.

Moins d’argent

D’après Comparis, un cinquième des Suisses redoutent une dégradation de sa situation financière, alors qu’ils ne sont plus que 25% à penser qu’elle pourrait s’améliorer dans les mois à venir (contre 33% un an plus tôt). «Cette proportion de pessimistes est inédite dans un pays où nos études réalisées ces dernières années ont montré que la majorité de personnes sondées anticipait une amélioration de leur situation financière pour l’année suivante», raconte Michael Kuhn, expert en crédit à la consommation auprès du comparateur en ligne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.