Passer au contenu principal

Écologie Le plan de crise radical de la Grève du climat

Semaine de 32 heures, villes sans voitures et interdiction des vols court-courriers permettraient d’atteindre la neutralité carbone en 2030.

Les vols au sein de l’Europe sont dans la ligne de mire des grévistes du climat.
Les vols au sein de l’Europe sont dans la ligne de mire des grévistes du climat.
DR

À côté des grévistes du climat, les Verts passeraient presque pour des pantins. Une semaine après la publication du rapport de l’ONG Noé 21 par le parti genevois – qui préconisait notamment un chauffage bridé à 19 °C dans les logements et des quotas pour les voyages en avion – les organisateurs de la grève du climat ne sont pas en reste. Et pour cause: si l’objectif final du premier rapport est de réduire les émissions de gaz carbonique de 60% à l’horizon 2030, le second plan vise carrément la neutralité carbone à la même échéance. Soit vingt ans plus tôt que la date visée officiellement par la Suisse, 2050. Cette ambition ne souffre pas les demi-mesures.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.