Passer au contenu principal

Élections à MontreuxLe PLR présente cinq candidats à la Municipalité

Quatre nouveaux accompagnent le sortant Jean-Baptiste Piemontesi pour reconquérir la majorité à l’Exécutif montreusien.

Contrairement à Laurent Wehrli et à Christian Neukomm, Jean-Baptiste Piemontesi se représente à la Municipalité.
Contrairement à Laurent Wehrli et à Christian Neukomm, Jean-Baptiste Piemontesi se représente à la Municipalité.
Chantal Dervey

«La relève s’est bel et bien manifestée», se réjouit Cédric Blanc, président du PLR de Montreux-Veytaux. Le parti présente quatre nouveaux candidats à la Municipalité de Montreux qui accompagneront le sortant Jean-Baptiste Piemontesi pour reconquérir la majorité le 7 mars prochain. Il s’agit de Sandra Genier, 43 ans, avocate et conseillère communale depuis 2016, de Geneviève Brunner-Frass, 40 ans, indépendante et conseillère communale depuis 2015, de Yanick Hess, 51 ans, enseignant et doyen, conseiller communal depuis 1998, et d’Yves Depallens, 49 ans, économiste d’entreprise et conseiller communal depuis 2011. Ils ont été élus par 85 membres réunis hier soir lors d’une assemblée générale extraordinaire en ligne.

«Trois femmes et cinq hommes se sont présentés comme candidats à la candidature au plénum pour l’élection à l’exécutif, relève Cédric Blanc. Nous n’avions j’avais vu autant de monde pour une telle élection. Ce qui démontre l’engouement dans nos rangs. Une liste bien garnie de candidates et de candidats au Conseil communal est en cours de composition.» Pour rappel, le syndic Laurent Wehrli et le municipal Christian Neukomm ont déjà annoncé qu’ils ne se représenteront pas.

Alliance avec les Vert’libéraux

L’assemblée du PLR montreusien a par ailleurs fortement soutenu la stratégie du comité en plébiscitant avec 92% d’avis favorables une alliance avec le parti des Vert’libéraux pour l’élection au Conseil communal. «La composition du ticket des candidats à la Municipalité montre le réel potentiel de notre parti», ajoute Cédric Blanc.

Le PLR a placé sa campagne «sous le signe du renouveau». Il dit vouloir s’engager sur plusieurs thématiques: la maîtrise des finances, le développement économique, un urbanisme durable, des projets multigénérationnels et une approche mutualisée de la culture, entre autres. «Dans ce but, nos objectifs sont clairs pour les prochaines élections: obtenir une majorité à l’exécutif et développer une liste séduisante et complémentaire avec le parti des Vert’libéraux pour l’organe législatif», souligne Cédric Blanc.

1 commentaire
    Gret

    Magnifique! Belle équipe