Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

États-UnisLe plus haut gradé américain craignait que Donald Trump n’attaque la Chine

Donald Trump le 11 juillet 2021 à Dallas, au Texas.

Deux appels à Pékin

«Serment»

«Il est fou»

«Qui sait ce qu’il peut faire d’autre?»

AFP

19 commentaires
Trier:
    Nini

    On aura tout vu. Non seulement il trahit son pays, mais il s’en vante dans un livre ! Bravo général, on sait au moins comment on en est arrivés là où nous en sommes; grâce aux traîtrises d’autres qui comme vous ont agi en coulisses pour discréditer nos « brouillonnes démocraties ».