Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Le Noël des artistes vaudoisLe poète Gustave Roud goûtait les cadeaux «inépuisables»

Parmi les rares témoignages figure cette photo de Gustave Roud, où le poète-photographe a immortalisé sa famille, à une date indéterminée entre 1941 et 1943. De gauche à droite: son cousin Frédéric Mayor, qui réveillonnait avec eux car il était mobilisé à Carrouge justement, sa sœur Madeleine, sa tante Marguerite, et de l’autre côté du poêle, qui soutient le sapin, la tante Clara.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter