Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Les sans-voix prennent la paroleLe premier parlement suisse des réfugiés s’est réuni à Berne

Selon l’association organisatrice NCBI, il est trop souvent question des réfugiés, mais sans que ceux-ci puissent s’exprimer.
1 / 1

ATS

33 commentaires
Trier:
    Mike2021

    Le réfugié? Tu te réveilles un jour quand des missiles frappent, tu te précipites pour porter tes enfants et tu t'enfuis avec eux, tu n'as pas le choix, mais tu dois choisir un pays qui respecte les gens et leur culture, même si c'est différent. Vous respectez le pays si vous leur demandez de faciliter l'intégration de la langue, du travail et d'une famille en sécurité.

    Si nous oublions les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, nous ne devons pas oublier notre humanité et nous devons laisser notre cerveau travailler pour nous.