Passer au contenu principal

GenèveLe procès de la violence machiste se tient ce mardi

L’agression de cinq femmes à la sortie d’une boîte de nuit en été 2018 avait choqué. Un procès s’ouvre cette semaine en France. La défense plaide l’acquittement, au grand dam des victimes.

La place des Trois-Perdrix, en contrebas de la boîte de nuit Le Petit Palace, avait été le théâtre de l’agression
La place des Trois-Perdrix, en contrebas de la boîte de nuit Le Petit Palace, avait été le théâtre de l’agression
Pierre Albouy

La violence et la gratuité de l’agression commise en vieille ville de Genève en août 2018 avaient choqué la Suisse. Le procès doit apporter un épilogue à cet épisode de brutalité misogyne et lâche, les faits ayant débuté parce que l’une des femmes avait refusé les avances d’un des auteurs. Les débats auront lieu mardi et mercredi à Thonon-les-Bains. L’audience se déroulera en France car les accusés sont Français et ont été arrêtés dans leur pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.