Passer au contenu principal

Procédure judiciaireLe procès de l’affaire Maudet ne sera pas déplacé

Le Tribunal a annoncé aux parties que l’audience aura bien lieu le 15 février, en pleine période électorale.

Le Tribunal de police a refusé la demande émise par la défense du conseiller d’État.
Le Tribunal de police a refusé la demande émise par la défense du conseiller d’État.
Keystone

Le procès de Pierre Maudet et des quatre autres protagonistes de l’affaire aura bien lieu du 15 au 19 février prochain. Le Tribunal de police a refusé la demande émise par la défense du conseiller d’État de déplacer les dates d’audience, annonce «Le Temps».

Ses avocats ont effectivement demandé une modification de l’agenda, étant donné que Pierre Maudet – qui a démissionné et se porte candidat à sa propre succession – se trouvera en pleine campagne électorale. Défendu par Mes Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz, Pierre Maudet sera ainsi jugé lorsque les Genevois auront déjà reçu leurs bulletins de vote.

L’élection partielle au Conseil d’État aura lieu le 7 mars, soit moins d’un mois après le procès.

73 commentaires
    Virginie

    C'est fou comme Jean de la Plume, et Ça ne choque personne dans un article antérieur, ressemblent à des Laetitia Krauer et Léa Magnin !