Passer au contenu principal

Portrait de Sylejman BislimiLe professeur d’hapkido veut partager son art

Venu du Kosovo à 15 ans, le Vaudois forme les étudiants de l’EPFL aux arts martiaux.

À Penthalaz, Sylejman Bislimi transmet son art à des dizaines d’élèves.
À Penthalaz, Sylejman Bislimi transmet son art à des dizaines d’élèves.
VANESSA CARDOSO

C’est un homme fier de ce qu’il a compris que l’on perçoit en Sylejman Bislimi. Réussites professionnelle, familiale et associative, tout est le fruit d’un dur labeur entrepris il y a des années. Une rigueur qui lui a été transmise par ses différents maîtres au cours de sa vie. «C’est grâce au sport que j’ai appris la maîtrise de soi, la rigueur ou le partage des connaissances, et ce sont des qualités fondamentales», explique-t-il en nous accueillant dans sa maison à Penthalaz. Un logement qui reflète bien l’homme: spacieux, moderne et très ordonné.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.