Passer au contenu principal

Crise politique à YverdonLe PS vole au secours du soldat Ruchet mais peine à convaincre

Le parti à la rose assure que les audits que nous avons dévoilés ne mettent pas en cause leur municipal en charge de l’Office du logement. Grincement de dents à droite.

Des propositions concrètes d’amélioration concernant l’Office du logement devraient bientôt être présentées en Municipalité.
Des propositions concrètes d’amélioration concernant l’Office du logement devraient bientôt être présentées en Municipalité.
JEAN-PAUL GUINNARD

Suite mais pas épilogue dans l’affaire de l’Office du logement d’Yverdon-les-Bains. Alors que des audits relèvent des dysfonctionnements majeurs dans la procédure d’attribution des logements subventionnés et pointent du doigt le fait que le préposé – qui travaille seul – puisse être à la fois juge et partie notamment, le Parti socialiste local défend bec et ongles Jean-Claude Ruchet, son municipal en charge du dossier.

Dans un communiqué, la section assure en effet que l’audit organisationnel et l’audit financier «ne mettent en cause, à aucun moment, le municipal de tutelle». Et d’avancer que ce dernier «a hérité d’un office dont la gouvernance était déjà déficiente au moment de son rattachement au Service jeunesse et cohésion sociale».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.