Passer au contenu principal

La rencontre avec PoussinLe regard d’un enfant sensible sur un monde coloré

Le peintre carougeois a réalisé des œuvres de confinement qu’il va exposer à la galerie Richterbuxtorf.

Gérald Poussin dans son atelier de Carouge.
Gérald Poussin dans son atelier de Carouge.
Maurane Di Matteo.

L’enfant de Carouge a lui-même décoré l’entrée de l’immeuble où il vit et où il peint dans la Cité sarde. C’est évidemment là qu’il a passé son confinement, à peindre, à dessiner et à écouter chanter les oiseaux pour l’exposition qui ouvre le 4 juin à la galerie Richterbuxtorf, à Lausanne. Quand il reçoit dans son atelier où s’entassent les objets de plus d’un demi-siècle de carrière, c’est avec beaucoup de gentillesse et de prévenance, s’inquiétant au moment du rendez-vous où il donne moult détails, avant de faire défiler dans un joyeux bazar une ribambelle d’œuvres d’amis dont, hélas, beaucoup sont partis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.