Passer au contenu principal

Canton de VaudLe réseau PubliBike Lausanne-Morges vandalisé et suspendu

Les 39 stations et 360 vélos du réseau sont hors service pour une durée indéterminée après des actes de vandalisme à large échelle.

Plus de 300 vélos sont en réparation dans un atelier de Lonay.
Plus de 300 vélos sont en réparation dans un atelier de Lonay.
KEYSTONE

Le réseau de vélos en libre-service PubliBike de Lausanne-Morges a été suspendu cette semaine après avoir été vandalisé à large échelle. Les 39 stations et 360 vélos sont hors service pour une durée indéterminée. Le montant des dégâts s'élève à plusieurs dizaines de milliers de francs.

«Sur les 360 vélos du réseau, seuls cinq ont été épargnés et sont encore en état de rouler», a indiqué vendredi à Keystone-ATS un porte-parole de PubliBike, confirmant une information de la RTS. Le réseau a donc été mis hors service mardi dernier, précise-t-il. «On a de la peine à comprendre les raisons» de cette vague de déprédation qui «a commencé il y a quelques semaines», dit-il.

Une première

Selon le porte-parole, c'est la première fois que PubliBike doit faire face à un tel niveau de vandalisme sur plusieurs stations en même temps. Les auteurs de ces déprédations n'ont pas encore pu être identifiés. La société a déposé plusieurs plaintes contre inconnu.

«La plupart des cadenas ont été cassés à l'aide de pierres, de marteaux et de scies. Des vélos ont été retrouvés dans le lac et d'autres sont portés disparus», explique le porte-parole de l'entreprise. Celle-ci soupçonne «une réelle volonté de détruire» voire une éventuelle «préméditation».

Plus de 300 vélos sont depuis en réparation dans un atelier de Lonay (VD). PubliBike n'était pas en mesure d'annoncer une reprise du service de son réseau de vélos. Il faudra compter sur plusieurs jours voire semaines pour un retour à la normale. Des agents de sécurité vont être engagés pour surveiller l'ensemble du réseau Lausanne-Morges, a encore ajouté le porte-parole.

ATS/NXP