Passer au contenu principal

Budget des ménagesLe revenu des Suisses est sérieusement diminué par la pandémie

Les salaires ont déjà diminué depuis le début de la crise pour un Suisse sur trois, en raison du chômage partiel, ou suite à un licenciement. Le phénomène va perdurer, et une partie croissante de la population est menacée de pauvreté.

La proportion de Suisses proches du seuil de pauvreté va augmenter ces deux prochaines années, estime Caritas. Les files d’attente pour des biens de première nécessité risquent de s’inscrire durablement dans le paysage helvétique (ici la Caravane de la Solidarité en avril dernier au Centre sportif des Vernets à Genève).
La proportion de Suisses proches du seuil de pauvreté va augmenter ces deux prochaines années, estime Caritas. Les files d’attente pour des biens de première nécessité risquent de s’inscrire durablement dans le paysage helvétique (ici la Caravane de la Solidarité en avril dernier au Centre sportif des Vernets à Genève).
Laurent Guiraud/ Tamedia

Environ un tiers des Suisses (34%) ont vu leurs revenus diminuer à cause du Covid-19 en 2020, et près d’un quart (24%) craint une baisse dans un proche avenir. Ces chiffres sont tirés d’un sondage de la société de recouvrement Intrum, portant sur 24 pays. Certes, cela représente un peu plus de mille personnes interrogées en Suisse, et certaines questions, standardisées au niveau du continent, ne correspondent pas toujours avec la réalité helvétique, mais la tendance est claire.

Factures impayées

L’appauvrissement des ménages à bas revenus, mais aussi et de plus en plus d’une frange de la classe moyenne, connaît une inquiétante accélération. Un Suisse sur cinq (19%) s’est vu contraint de reporter au moins une fois une facture, soit légèrement plus qu’en 2018, année durant laquelle 14,6% de la population vivait avec au moins un arriéré de paiement sur l’année, selon l’Office fédéral de la statistique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.