Passer au contenu principal

FéminismeLe sein, reflet de l’histoire des femmes

De tout temps porteuse de symboliques puissantes, la poitrine en dit beaucoup sur le rôle du féminin dans la société.

«Il serait bon de pratiquer et d’enseigner aux filles et aux garçons le respect de leur propre corps et de celui des autres, ainsi que la bienveillance.» souligne Camille Froidevaux-Metterie, auteure des essais Le corps des femmes, La bataille de l’intime et Seins. En quête d’une libération (Ed. Anamosa).
«Il serait bon de pratiquer et d’enseigner aux filles et aux garçons le respect de leur propre corps et de celui des autres, ainsi que la bienveillance.» souligne Camille Froidevaux-Metterie, auteure des essais Le corps des femmes, La bataille de l’intime et Seins. En quête d’une libération (Ed. Anamosa).
Getty Images

Des idoles plantureuses du paléolithique aux militantes Femen qui utilisent leur poitrine dénudée à des fins politiques, en passant par les Vierge à l’enfant de la Renaissance ou les pin-up des années 1950, les seins racontent l’histoire de l’objectivation du corps des femmes. Et comme l’explique la philosophe Camille Froidevaux-Metterie, de par la double symbolique qui y est associée, ils synthétisent à eux seuls cette injonction millénaire faite aux femmes qui doivent «devenir et demeurer des corps sexuels et maternels à disposition.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.