Passer au contenu principal

Horloge biologiqueLe sommeil a ses animaux totems

Vous vous levez facilement et sans pester, mais plus la journée avance, plus la motivation s’évapore? Alors vous êtes certainement un lion ou une lionne. Connaître son animal totem pourrait aider à mieux dormir.

C’est un fait: nous sommes tous très inégaux face au sommeil.
C’est un fait: nous sommes tous très inégaux face au sommeil.
Unsplash/Wade Lambert

Et si, au lieu de dire à sa douce moitié qui tire la tête devant le percolateur qu’il n’est «pas du matin», on lui annonçait qu’il a «décidément le profil d’un lion»? Ça ferait certes du bien à son ego, mais pas seulement: c’est de la vulgarisation scientifique. Afin de parler au plus grand nombre, certains experts du sommeil, à l’instar de l’Australienne Olivia Arezzolo, papesse en la matière dans son pays, ont en effet adopté une classification en quatre catégories des dormeurs assez… limpide.

Pour faire (très) court, les lions sont du matin, les loups du soir, les ours ont de la chance, et les dauphins sont les plus mal lotis. Des animaux qui reflètent chacun un chronotype, soit notre tendance à être plus ou moins efficace en fonction du moment de la journée, et qui définit nos heures d’éveil et de sommeil idéales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.