Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Votations du 28 novembreLe soutien à la loi Covid devient massif

La base légale à l’instauration du certificat Covid est le principal point attaqué par les opposants au texte.

Campagne pliée?

«On a peut-être tendance à traiter les opposants de manière exagérée avec une couverture médiatique qui n’est, semble-t-il, pas représentative de la grande majorité des citoyens.»

Andreas Ladner, politologue à l’Université de Lausanne

«Je ne peux pas croire que le oui ait progressé de 6% depuis que nous avons lancé la campagne. Les gens manifestent deux fois par semaine à Berne et sont de plus en plus entendus.»

Werner Boxler, coprésident des Amis de la Constitution
206 commentaires
Trier:
    S.C

    Et que dire des pays les plus vaccinés qui se voient durcir leurs mesures.

    Israël avec le taux le plus haut ,à un moment donné, puis la 3ème dose déjà administrée à la majorité,commence à vacciner les enfants dès 5ans.Qui finira être une obligation ...sûrement. scandale!

    Portugal,le plus vacciné au niveau Europe,frôle le 90% de vaccinés,et pourtant les cas qui ne cessent d augmenter. Gibraltar à 99% vaccinés,(oui vous le trouverez sur le net) vient d annuler les fêtes de Noël( l Express.co.uk). Alors un peu de jugeote.Depuis quand un vaccin a une réponse immunitaire de5-6 mois.? Tous les scientifiques le savent.Ceci n est pas à proprement un" vaccin". Et que dire de ceux qui ont eu le Covid,ont une immunité attestée en laboratoire,mais qu on ne laisse pas vivre??? OUI pardon on vient généreusement de nous offrir en Suisse,avant votations, un pass de 90j.Merci le CF,c est généreux! Alors que tous les spécialistés s' accordent à dire qu on ne retrouve pas d anciens infectés aux soins intensifs ou même à l hôpital.Au vu de ces absurdités,j ose espérer que l on s' accorde sur une chose .Chacun dispose de son corps. Rien ne justifie de déroger à ce droit,et encore moins un " vaccin" qui ne joue pas le rôle attendu.