Passer au contenu principal

Feu à la vallée de JouxLe suspect d’un incendie frappe un ambulancier et mord un gendarme

Une villa a été la proie des flammes à 2h, dans la nuit de lundi à mardi au Pont. L’unique occupant des lieux a été retrouvé sur place. Très agité, il a été conduit au Centre de psychiatrie du Nord vaudois.

Trouvé sur le lieu d’un incendie par la police cantonale, un Suisse de 31 ans s’en est pris physiquement à un gendarme et un ambulancier. Il est l’unique locataire du bâtiment incendié auquel il est suspecté d’avoir bouté le feu.

Un peu plus tôt dans la nuit de lundi à mardi, soit peu avant 2 h, les secours étaient informés par un voisin que le sinistre s’était déclaré dans cette maison d’habitation située à la sortie du village du Pont, en direction de Vallorbe. À l’arrivée des équipes d’intervention, des flammes importantes sortaient du bâtiment, dont les combles ont été détruits. L’appartement situé au rez a subi considérablement de dégâts d’eau, mais il est encore trop tôt pour savoir si l’ensemble pourra être réhabilité.

L’occupant, qui a pu quitter la maison par ses propres moyens, était dans un «état de grande agitation», indique la police cantonale dans un communiqué. De ce fait, le médecin de garde a ordonné un placement à fin d’assistance (PLAFA). C’est à son arrivée au Centre de psychiatrie du Nord vaudois qu’il a frappé à la tête un ambulancier, avant de mordre un gendarme jusqu’au sang. De l’aveu de deux habitants de la région, il s’agit «d’un gars fragile».