Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Forte pression sur les écolesLe Syndicat des services publics sonne l’alerte face à la pandémie

Pour 87% des enseignants qui ont répondu au sondage du SSP, la charge psychologique a augmenté au cours de l’année scolaire. (Photo d’illustration)

Les moyens manquent

Actions nécessaires

ATS

47 commentaires
Trier:
    Gaston Lagaffe

    L'épuisement du personnel enseignant n'est pas une nouveauté, loin de là... COVID ne fait qu'en rajouter une couche. Mais cet épuisement est principalement dû aux parents qui n'éduquent plus leurs enfants depuis longtemps, en croyant que l'éducation est le rôle de l'école. Or, rien n'est plus faux ! L'éducation des enfants est, et a toujours été, le rôle des parents ! Quant à l'école, son rôle, c'est l'instruction. Seulement voilà... depuis une bonne vingtaine d'années est apparu le problème des "enfants-rois", à qui les parents ne savent plus dire "non"... problème qui est probablement dû au fait que beaucoup de parents veulent continuer à vivre comme avant qu'ils aient des enfants, en ignorant volontairement les sacrifices que ces derniers peuvent impliquer. Or, cela a un coût financier pour eux et ils se retrouvent à être obligés de travailler tous les deux pour financer tout cela, se retrouvant obligés du même coup de laisser leurs enfants en crèche ou en garderie dès leur plus jeune âge. Dès lors, n'ayant plus beaucoup de temps à passer avec leurs enfants, ils ne savent plus leur dire "non" quand il le faudrait... démission devant de fausses contraintes auto-infligées ? probablement... mais il est clair que cela alourdit grandement la tâche du personnel enseignant ! Alors, si on ajoute COVID... cela peut vite devenir ingérable !

Articles en relation