Passer au contenu principal

Financement des campagnesLe trésor de guerre des ONG fait peur

Selon une étude, les opposants à la loi sur la chasse ont dépensé 5 millions pour le scrutin du 27 septembre. Quid des «entreprises responsables»?

La campagne a été massive pour torpiller la nouvelle loi sur la chasse.
Scrutin du 27 septembre 2020.
La campagne a été massive pour torpiller la nouvelle loi sur la chasse.
Keystone

Oubliez Blocher et ses millions. L’argent ne coule pas uniquement du côté de Herrliberg, il y en a aussi beaucoup dans les caisses des ONG. Une étude de Media Focus s’est penchée sur les montants investis lors des votations du 27 septembre. Une campagne sort du lot: celle du non à la loi sur la chasse. Les opposants auraient dépensé 5 millions. C’est cinq fois plus que le camp du oui – et autant que l’UDC pour son initiative contre la libre circulation.

Pour parvenir à ce total, Media Focus a pris en compte l’ensemble des publicités diffusées sur les affiches, dans les journaux ou en ligne de juin à septembre. «Il peut y avoir une différence dans le montant effectivement dépensé, car nous ne pouvons pas intégrer les éventuels rabais liés à la quantité», précise la société.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.