Passer au contenu principal

Mobilité du déconfinementLe virus rallume la vieille guerre des transports

La création express de voies cyclables suscite des réactions fortes et contrastées.

Le climat s’enflamme à Genève autour des nouveaux aménagements cyclables, provisoires et réversibles, que la Ville est en train de dessiner avec l’aval de l’État.
Le climat s’enflamme à Genève autour des nouveaux aménagements cyclables, provisoires et réversibles, que la Ville est en train de dessiner avec l’aval de l’État.
Lucien Fortunati

Des tirs croisés acerbes sur les réseaux sociaux, des propos flirtant parfois avec le Code pénal, une avalanche de courriers copiés-collés dans la boîte des élus, une pétition, une contre-pétition et même une manifestation (voir ci-dessous). Le climat s’enflamme à Genève autour des nouveaux aménagements cyclables, provisoires et réversibles, que la Ville est en train de dessiner avec l’aval de l’État. Des mesures urgentes, prises au détriment des transports motorisés, afin que la mobilité douce puisse soulager des transports publics incapables, dans le contexte sanitaire actuel, d’assurer leur charge usuelle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.