Passer au contenu principal

Fin du semestre scolaire sous CovidL’École vaudoise fait le dos rond et veut «garder le rythme»

Des représentants des enseignants et des parents d’élèves aimeraient voir la pression baisser autour du programme scolaire. Le département préfère allouer des ressources supplémentaires pour passer le cap. Interview.

Dans le canton de Vaud, 1035 élèves de secondaire I ont été testés positifs au Covid-19 depuis la rentrée d’août.
Dans le canton de Vaud, 1035 élèves de secondaire I ont été testés positifs au Covid-19 depuis la rentrée d’août.
KEYSTONE

L’année scolaire 2020-2021 doit être «la plus normale possible», répète depuis la fin de l’été le département de vaudois de la formation (DFJC). Pour bon nombre d’élèves, le premier semestre s’achève ce vendredi. Sur le terrain, peu d’élèves, de profs ou de parents ont éprouvé un quelconque sentiment de normalité ces derniers mois, alors que le spectre de nouvelles mesures sanitaires plane au-dessus des écoles depuis l’apparition des variants hypercontagieux du coronavirus. Directeur général de l’Enseignement obligatoire, Giancarlo Valceschini fait le bilan de ces cinq mois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.