Passer au contenu principal

Près de 300 EMS ont réduit leur personnel soignant qualifié

Plus de 153 000 personnes âgées séjournent dans un EMS en Suisse. Dans une partie des établissements, la qualité de la prise en charge tend à diminuer, par manque de soignants qualifiés.

Dans un cinquième des EMS du pays, la dotation en soignants professionnels par place a diminué.
Dans un cinquième des EMS du pays, la dotation en soignants professionnels par place a diminué.
Maskot/Getty Images

Dix-sept minutes. C’est le temps dont dispose Patrick*, chaque matin, pour réveiller, lever, laver, habiller et descendre au réfectoire chacun des huit résidents dont il a la charge. «Si l’un d’eux n’est pas en forme et que je lui consacre davantage de temps, je dois renoncer à doucher le suivant», témoigne ce soignant qui travaille dans un EMS genevois. Si l’un de ses collègues est malade, Patrick doit s’occuper d’une dizaine de résidents, voire davantage. «Lorsqu’un soignant est absent, la politique de l’établissement est de ne pas le remplacer, ce qui reporte le travail sur ceux qui restent.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.