Passer au contenu principal

Affaire Frochaux: «L’abbé n’arrêtait pas d’accuser la victime de le provoquer»

Le 30 novembre 2001, c’est à l’Évêché de Fribourg qu’étaient confrontés un jeune homme et un prêtre accusé d’abus sexuel. L’amie qui accompagnait la victime se souvient d’heures glaçantes.

Adrienne Cuany était une camaradede classe de Pierre. C’est elle qui l’a encouragé à parler à sa mère de ce qu’il avait subi.
Adrienne Cuany était une camaradede classe de Pierre. C’est elle qui l’a encouragé à parler à sa mère de ce qu’il avait subi.
Rolf Neeser

«On nous avait dit de venir vers 8 heures et demie du soir, après la fermeture. Il fallait que personne ne nous voie, tous les employés étaient partis», se souvient Adrienne Cuany. C’était la nuit du 30 novembre 2001, à Fribourg, en haut de la rue de Lausanne, et il y avait alors les lourdes portes de l’Évêché devant eux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.