Passer au contenu principal

La candidature avortée de «Sion 2026» a coûté 6,3 millions

La facture du projet olympique était restée secrète depuis le refus des Valaisans dans les urnes. La Confédération va assumer un tiers de la somme totale.

En juin 2018, le peuple valaisan avait refusé (par 54% de «non») un crédit de 100 millions qui devait financer les infrastructures et la sécurité dans leur canton. Une décision qui avait condamné le projet suisse d’organiser les Jeux olympiques d’hiver en 2026.
En juin 2018, le peuple valaisan avait refusé (par 54% de «non») un crédit de 100 millions qui devait financer les infrastructures et la sécurité dans leur canton. Une décision qui avait condamné le projet suisse d’organiser les Jeux olympiques d’hiver en 2026.
Keystone

Accueillir les Jeux olympiques d’hiver 2026 en Suisse. Le projet, incarné par la candidature «Sion 2026» a pris fin en juin 2018. Le peuple valaisan a alors refusé le crédit de 100 millions de francs qui devait incomber au Canton. Un refus sonnant (53,98% de «non») et un échec trébuchant pour les défenseurs du projet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.