Passer au contenu principal

Une cocaïne de plus en plus pure inonde le marché suisse

Le taux de pureté de la poudre venue d’Amérique du Sud a doublé depuis 2011. Une conséquence des énormes quantités de cocaïne importées en Europe.

«Ce sont les mêmes consommateurs qui consomment de la meilleure qualité», analyse un policier.
«Ce sont les mêmes consommateurs qui consomment de la meilleure qualité», analyse un policier.
Keystone / Archives

Le retournement de tendance est spectaculaire. Depuis 2011, le taux de pureté moyen de la cocaïne vendue sur le marché suisse est passé de 33% à 62%. Cela signifie que la drogue vendue dans notre pays est de moins en moins coupée, et de plus en plus proche de la poudre originelle sortie des laboratoires sud-américains.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.