Passer au contenu principal

Confinement: gardez vos muscles!

On les développe avec beaucoup d’efforts, mais ils disparaissent en un clin d’œil…

Juan Monino/Getty Images

«Déjà que je ne peux plus voir mes petits-enfants, alors si je ne peux plus me dépenser, je vais devenir folle.» Comme des milliers d’autres personnes, Carine, jeune grand-mère hyperactive et sportive, angoisse à l’idée de ne plus pouvoir pratiquer son activité physique préférée comme avant. D’autant plus que, si se muscler prend du temps, perdre sa masse va vite. Très vite, même, selon les calculs effectués par Luc van Loon, sorte de gourou du muscle, à l’Université de Maastricht, aux Pays-Bas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.