Le castor sabote un demi-million avec ses barrages

Un castor n’en fait qu’à sa tête à Cornaux (NE). Alors que la Commune a investi 500'000 francs pour élargir un canal et éviter les inondations, l’animal réplique avec des barrages.

Le barrage du castor sur le canal du Bois-Rond, dans la commune de Cornaux (NE).

Le barrage du castor sur le canal du Bois-Rond, dans la commune de Cornaux (NE). Image: Vincent Donzé/Lematin.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ça commence par un coup de gueule au Législatif communal. Un agriculteur dénonce les dégâts causés par un castor qui a élu domicile dans le petit canal du Bois-Rond. Qu’est-ce qu’il a fait de si terrible? Il a mis des bâtons dans les roues des Travaux publics. Concrètement, l’an dernier, les autorités de Cornaux (NE) consentent à une dépense d’un demi-million de francs pour élargir un ponceau. Cet élargissement entend atténuer les inondations dans les champs aux alentours lors de fortes crues. Mais le castor se fiche de l’argent. Il veut retrouver le niveau d’eau qui convient à son confort.

En amont, sans vergogne, il construit plusieurs petits barrages le long du canal. Qu’en pense Mario Clottu, en charge des Travaux publics à Cornaux? «Eh bien simplement que Monsieur le Castor a tout saboté avec ses barrages.» N’est-il pas possible d’agir? «La bonne solution, on la connaît, mais on ne peut pas l’appliquer.»

Ah? «Il faudrait démonter ces barrages en douce, soupire le milicien. Mais ce n’est pas possible: nous sommes surveillés par le garde-faune. Et comme les barrages sont bien visibles, inutile d’y penser», s’étrangle-t-il. Car le castor, selon une loi fédérale qui date de 1962, est une espèce protégée. En Suisse, il est interdit de toucher à un poil de ses moustaches ou à intervenir sur son habitat ou ses aménagements.

Pas du goût des autorités

Selon les dernières données du Centre suisse de cartographie de la faune, on recense 3000 castors dans notre pays, dont une centaine dans le canton de Neuchâtel. La plupart aiment le calme et se sont établis le long des petits cours et dans les zones agricoles. La présence du mammifère et ses activités sont reconnues comme importantes pour la biodiversité. Les grenouilles ou les libellules profitent de son travail.

«C’est rageant, admet Mario Clottu. Nous avons l’impression d’avoir investi pour rien.» Et si les autorités avaient anticipé? «Ce castor est là depuis deux ans environ. Lors de nos investigations préliminaires, avant les travaux, nous n’y avons pas prêté attention. Et il reste une inconnue: lorsqu’il pleuvra vraiment, ces barrages suffiront-ils à empêcher l’écoulement de l’eau? Freiner, certainement, mais l’empêcher totalement, je ne pense pas.»

Interrogé récemment par nos confrères d’«ArcInfo», un agriculteur de la place estime qu’il est nécessaire de «déplacer ce castor qui détruit partiellement la forêt». L’homme propose la pose de treillis pour protéger les arbres, sous peine que la bête «bousille tout». Les autorités communales ont un autre projet sur la table: l’élargissement pur et simple du canal. Le tronçon mesure environ 1 kilomètre et cela représente un coût de plus de 1 million. Avec le risque que Monsieur le Castor refasse des siennes.

«Nous allons mener une nouvelle étude efficace qui va nous prendre au minimum toute l’année 2020, annonce Mario Clottu. Nous ferons cela de concert avec le Canton car il exige des mesures de protection contre le risque d’inondations autour de la raffinerie.»

Si les agissements du castoridé font hurler certains habitants et agriculteurs, l’histoire fait bien marrer Anna*, sommelière dans un établissement de la commune: «Quand j’ai entendu parler de cette histoire, le castor m’est apparu tout de suite comme sympathique. Je me suis dit que la nature et tous les êtres vivants qui y vivent ont voix au chapitre. Et dans ce cas précis, c’est un peu comme si l’animal avait tiré la langue à l’homme.»

* Prénom d’emprunt

Créé: 11.01.2020, 22h31

Articles en relation

Un ministre loue les vertus aphrodisiaques du castor

Pologne Face à la prolifération des castors, le ministre polonais de l'agriculture veut légaliser sa chasse et souligne les propriétés aphrodisiaques de sa viande. Plus...

Un castor ravage un parcours de golf

Canton de Saint-Gall Le club de golf Heidiland à Bad Ragaz héberge un hôte indésirable. Un castor a établi domicile sur son terrain et il cause des dégâts. Plus...

Un castor mord un 2e nageur dans le Rhin

Canton de Schaffhouse Après avoir agressé un petit garçon, un castor s'en est pris cette fois à une femme, toujours dans le Rhin à la hauteur de Schaffhouse. Le canton va avertir les baigneurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...