Passer au contenu principal

L’État de Vaud avait proposé 207'000 fr. pour son silence

Viré du Gymnase Auguste-Piccard après une lettre signée de quelques-unes de ses élèves, l’enseignant a bénéficié d’une offre exceptionnelle, qu’il a refusée.

Le Gymnase Auguste-Piccard, à Lausanne.
Le Gymnase Auguste-Piccard, à Lausanne.
Philippe Maeder

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) du canton de Vaud est-il si sûr de lui dans l’affaire qui l’oppose au professeur P. (il ne souhaite pas que l’on divulgue son nom)? Il lui avait en tout cas fait avant son renvoi avec effet immédiat une proposition d’une teneur étonnante, cela à condition d’enterrer l’affaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.