Passer au contenu principal

Les féministes accusent les syndicats de sous-évaluer la manifestation du 14 juin

Les syndicats avaient annoncé 15 600 participants à la grève des femmes à Genève, bien loin des dernières estimations. Des féministes leur reprochent d’être jaloux de la réussite du mouvement.

Le nombres de manifestantes dans la rue le 14 juin fait débat.
Le nombres de manifestantes dans la rue le 14 juin fait débat.
Keystone

Les chiffres de la manifestation du 14 juin suscitent encore un intense débat à Genève. Les féministes ne décolèrent pas contre la participation annoncée par les syndicats. Après la manifestation, ils avaient annoncé avoir comptabilisé 15 600 participants, soit à peine plus que les 12 000 personnes estimées par la police. La mobilisation avait pourtant été un véritable raz-de-marée dans les rues de la Cité de Calvin. Les organisatrices ont annoncé 30 000 manifestants tandis que, cette semaine, un algorithme de l’EPFL relayé par heidi.news est arrivé au résultat de 75 000 participants, une estimation qui serait historique si elle devait se confirmer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.