Passer au contenu principal

Le fisc valaisan réclame plus de 4 millions à Christian Constantin

Le président du FC Sion a été mis en poursuite par l’État en février. Il se justifie en disant qu’il refuse d’être taxé sur l’argent de l’immobilier qu’il injecte dans le football

Le président du FC Sion lors d'une rencontre entre son club et le FC Lausanne-Sport, le 27 septembre 2017.
Le président du FC Sion lors d'une rencontre entre son club et le FC Lausanne-Sport, le 27 septembre 2017.
Laurent Gillieron, Keystone

Huit créances, pour un montant total de 4 250 000 francs. C’est ce que le Département des finances valaisan réclame à Christian Constantin, président du FC Sion. Les poursuites ont été engagées le 8 février dernier. Le richissime Valaisan, qui pèse entre 250 et 300 millions, selon le magazine Bilan, a fait opposition: il dit ne pas être d’accord avec la manière dont on le taxe. «Ils veulent que je paie des impôts sur l’argent que je sors de la société immobilière pour le mettre dans le football.» Le fisc valaisan aurait accepté, il y a longtemps, que Christian Constantin déduise une partie des sommes transvasées de sa société anonyme vers son club de football. Mais pas la totalité, comme il le souhaiterait.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.