Passer au contenu principal

Maudet démissionnerait avant un éventuel procès

Le PLR juge que son ministre empêtré dans l’affaire du voyage à Abu Dhabi ne devrait pas se maintenir s’il y a risque de procès. L’élu aurait accepté cette règle.

Pierre Maudet a vu son immunité levée fin septembre suite à une demande de la justice qui enquête pour acceptation d’un avantage.
Pierre Maudet a vu son immunité levée fin septembre suite à une demande de la justice qui enquête pour acceptation d’un avantage.
Laurent Guiraud/TDG

Un conseiller d’État en fonction face aux juges, sur le banc des accusés. C’est l’image inédite à laquelle pourrait assister Genève dans le cadre de l’affaire Pierre Maudet. Sauf que son parti, le PLR, ne le souhaite pas. Pour le président de la section genevoise, le ministre de la sécurité devra démissionner avant un éventuel procès. «S’il devait y avoir un risque concret de procès, et d’une encore longue procédure, nous considérerions que la situation deviendrait incompatible avec la continuation de ses fonctions», rapporte Alexandre de Senarclens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.